90'S C'ÉTAIT MIEUX AVANT

15 JUILLET - 15 AOÛT 2020

Cette exposition souhaite créer une passerelle au sein d’une sélection d’artistes aux âges et univers différents, réunis par leur incontestable inspiration puisée au coeur des années 1990 et qui anime leurs pratiques artistiques respectives. 

 

Les années 1990, sont aussi celles de grands chamboulements socio-politiques. Ainsi, l’espace de la galerie accueille pour l’occasion une palette éclectique de médiums : peintures, collages, sculptures, illustrations, photographie et bien d’autres. 

En sculptures et illustrations, « 90’s c’était mieux avant » aborde d’un œil rétrospectif la révolution du numérique, avec l’arrivée d’internet et des téléphones mobiles. Elle célèbre également l’avènement du jeu vidéo dont les immanquables mascottes d’époque sont sans nul doute les Sony PlayStation, la Nintendo 64 et la Gameboy. Comment évoquer le registre 90’s Tech, sans mettre en avant les sous cultures qui en découlent ? Les polaroids et autres objets à découvrir vous ramèneront par exemple, aux empreintes laissées les spots publicitaires et autres pastilles visuelles devenues désormais mythiques, car popularisées par la télévision. 

Les toiles, elles, sont dédiées à la musique et créent le crossover entre le courant électronique (House, Techno, Trance) et l’âge d’or du Hip-Hop. Ces peintures adressent un fervent hommage aux légendaires pionniers du rap comme Easy-E, Dr.Dre, 2Pac, et d’autres grands noms. La nouvelle vague du R’n’B n’est pas non plus laissée pour compte, les icônes notables du courant y ont toutes leur place. 

L’exposition propose ainsi de les retraverser par le biais de collages ou d’illustrations, en référence aux oeuvres dénonciatrices comme les films cultes Pulp Fiction ou La Haine.

Ces diverses créations seront l’occasion de tracer des slides habiles, vos meilleures Air Max 90 imaginaires (ou pas), entre les thématiques propres à chacun des exposés. De la mode à la technologie, en passant par la musique, toutes les pépites phares de cette décennie vous feront encore vibrer.